Vous avez envie de tenter l’expérience VR, mais dépenser jusqu’à 900 $ pour un casque de réalité virtuelle est déjà trop pour vous ? Si vous suivez un peu l’actualité de ce secteur, vous avez certainement déjà entendu parler d’Oculus, la célèbre plateforme VR de Facebook. Elle propose d’intéressants dispositifs à moins de 500 $. D’un côté, nous avons l’Oculus Rift S qui propose de jouer à des jeux VR via PC à partir de 399 $. Et d’un autre côté, nous avons le tout récent Oculus Quest 2 à partir de 299 $, un casque autonome tout-en-un nouvelle génération qui peut optionnellement fonctionner avec un PC. Alors, entre l’Oculus Quest 2 et l’Oculus Rift S, lequel des deux casques VR faut-il acheter ? Comparaison des deux dispositifs dans la suite de cet article.

Oculus Quest 2 vs Oculus Rift S : présentation générale

Pour commencer, il faut déjà dire que l’Oculus Quest 2 est un casque VR autonome avec 6DoF. Autrement dit, il ne possède pas de capteurs externes et on n’a pas besoin de le connecter à un ordinateur avant de pouvoir l’utiliser. Par contre, il est équipé de 4 caméras sur la face avant pour le suivi des mouvements de la tête et du corps. Ces mouvements sont ensuite retranscrits en VR avec une précision réaliste.

Oculus Quest 2
L’Oculus Quest 2

L’Oculus Quest 2 est le 2ème casque VR autonome 6DoF de Facebook et a été conçu avec de nombreuses améliorations par rapport au Quest original. On note notamment la présence d’un processeur plus performant et plus rapide, un écran avec une meilleure résolution, de meilleures options de stockage. Plus de détails sur les différences entre l’Oculus Quest 2 et l’Oculus Quest dans cet article.

Quant à l’Oculus Rift S, il s’agit d’un casque de réalité virtuelle pour PC. Il remplace le Rift d’origine (CV1) et contrairement à celui-ci, il n’est pas équipé de capteurs externes. Ce qui le rend donc un peu pratique à utiliser. Le casque est équipé de 5 caméras pour le suivi et tout comme c’est le cas avec le Quest 2, il s’agit d’un dispositif 6DoF. Le Rift S utilise un écran LCD qui offre un taux de rafraîchissement de 80 Hz, plus élevé que celui de son prédécesseur.

Oculus Rift S
L’Oculus Rift S

Caractéristiques techniques

Comparons maintenant les caractéristiques techniques des deux dispositifs. Le tableau ci-après présente donc un aperçu des caractéristiques de l’Oculus Quest 2 et de l’Oculus Rift S.

Éléments de comparaison

 

Oculus Quest 2 Oculus Rift S
Matériel Casque VR autonome Casque VR pour PC — ordinateur requis pour fonctionner

 

Processeur

 

Snapdragon XR2 Non applicable

Il faut un PC avec au moins une carte graphique (GPU) NVIDIA GTX 1060 ou AMD Radeon R9 480 et 8 Go de RAM

 

Mémoire RAM

 

6 Go Non applicable
Écran

 

LCD « fast switch » (à basculement rapide)

 

LCD
Taux de rafraîchissement de l’écran

 

90 Hz 80 Hz
Nombre de pixels par œil

 

1 832 x 1 920 1 280 x 1 440
Contrôleurs

 

Manettes Touch Quest 2 Manettes Oculus Touch
Capacité de stockage interne

 

64 Go

256 Go

Non applicable
Suivi

 

Six degrés de liberté (6DoF) Six degrés de liberté (6DoF)
Système Guardian

 

Oui Oui
Sangle de tête

 

Sangle souple Bandeau Halo
Dimensions

 

191,5 mm x 102 mm x 142,5 mm (sangle repliée)

 

191,5 mm x 102 mm x 295,5 mm (sangle complètement ouverte)

 

275 x 95 x 133 mm

 

Poids

 

503 g 563 g

 

Comme vous avez pu le voir, les plus grandes différences se situent au niveau des capacités offertes par les deux casques VR. Le Quest 2 offre une résolution de 1832 x 1920 px par œil, contre une résolution globale de 2560 x 1440 px pour le Rift. L’Oculus Quest 2 a également un taux de rafraîchissement plus élevé de 90 Hz par rapport au taux de 80 Hz du Rift S.

En dehors de cela, l’une des grandes différences entre les 2 casques réside dans la capacité du Quest 2 à fonctionner à la fois comme un casque VR pour PC. C’est un dispositif autonome et vous pourrez accéder à plusieurs applications qui seront installées sur la mémoire du système (avec des options de 64 Go ou 256 Go). Le Rift S, quant à lui, ne dispose d’aucun stockage sur l’appareil et nécessite un PC pour fonctionner. Vous pourrez ainsi accéder à des jeux plus sophistiqués avec de meilleures performances. Mais comme vous le savez certainement déjà, les PC adaptés pour faire tourner du contenu VR ne sont pas bon marché. Ils prennent beaucoup de place et vous ne pouvez pas les emporter avec vous lors d’une escapade le week-end ; un gros investissement qui réduira également votre mobilité.

Performances graphiques

L’Oculus Rift S est un casque VR conçu pour fonctionner avec un PC, offrant les mêmes fonctions que le Rift original, mais avec plusieurs améliorations. Il offre une résolution de 1 280 x 1 440 px par œil, avec un taux de rafraîchissement de 80 Hz, et utilise votre PC pour le traitement. Cela signifie que le Rift S gère des graphiques impressionnants qui ne fonctionneraient pas nécessairement sur un casque autonome. Il se connecte aux PC via un DisplayPort (pas de HDMI). De ce fait, certains ordinateurs portables ne sont pas compatibles avec le casque.

L’Oculus Quest 2 est un casque autonome qui fonctionne sur la plateforme Android. Comme le Rift S, il utilise des caméras pour assurer le suivi des mouvements à 6 degrés de liberté, et il utilise des contrôleurs tactiles similaires. Il est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon XR2 avec un écran qui offre une résolution de 1 832 x 1 920 pixels par œil. Ici, le taux de rafraîchissement peut aller jusqu’à 90 Hz. Il peut se connecter à votre PC à l’aide d’un câble USB-C adapté et fonctionner comme un casque VR pour PC, tout comme le Rift S. Cette fonctionnalité rend sans doute le Rift S obsolète.

On peut donc conclure que le Quest 2 est plus intéressant à ce niveau que le Rift S.

Systèmes de contrôle

Les deux casques VR de Facebook, Quest 2 et Rift S, sont équipés d’un système de suivi des mouvements à 6 degrés de liberté (6DoF) et utilisent des contrôleurs Oculus Touch très similaires. De ce fait, ils peuvent offrir des expériences qui procurent les mêmes sensations, même si elles n’ont pas le même aspect.

Le suivi de mouvements 6DoF signifie que le système peut suivre à la fois votre orientation (la direction à laquelle vous faites face) et votre position (où vous vous trouvez physiquement). Le terme vient du nombre de mesures individuelles utilisées :

  • 3 mesures pour l’orientation
  • et 3 mesures pour la position (haut/bas, gauche/droite et avant/arrière).

Les casques ayant un suivi 3DoF, comme l’Oculus Go, ne suivent que l’orientation, alors que le Quest 2 et le Rift S peuvent tout suivre. Cela fait une énorme différence dans une expérience VR, car cela signifie que vous pouvez jouer dans un espace tridimensionnel, en vous déplaçant et en tendant la main pour manipuler votre environnement. Dans un système 3DoF, vous ne pouvez que pointer.

Chaque manette est dotée d’un stick analogique, de deux boutons frontaux, d’un bouton de menu et de deux gâchettes qui reposent sous l’index et le majeur. Les sticks analogiques et les boutons couvrent les commandes classiques des jeux vidéo, tandis que les gâchettes et le suivi de mouvement couvrent virtuellement le pointage et la préhension avec les mains. Ils fonctionnent très bien sur les deux casques VR.

Les deux casques utilisent également le même système Guardian amélioré pour surveiller votre zone de jeu. Le Rift original nécessite de faire glisser physiquement une manette dans votre pièce, à la vue des deux capteurs externes, pour déterminer où vous pouvez jouer en toute sécurité. Le Quest 2 et le Rift S allument leurs caméras monochromes orientées vers l’extérieur et vous permettent de tracer les limites de votre zone de jeu en pointant le sol avec une manette et en l’utilisant comme un pointeur laser. Le système Guardian basé sur une caméra reconnaît également les zones de jeu multiples, de sorte que vous pouvez établir des limites dans différentes pièces.

Sur ce plan, les deux casques s’égalent donc !

Jouer sur PC avec l’Oculus Quest 2 et l’Oculus Rift S

Que ce soit sur l’Oculus Quest 2 et l’Oculus Rift S, vous aurez besoin d’un câble assez long et épais qui sera relié à votre PC ; ce qui peut s’avérer gênant pour un joueur qui n’est pas encore habitué. Toutefois, notons que la résolution du Rift S est inférieure à celle du Quest 2.

Le grand avantage du Rift S est le store des applications. Il utilise en effet l’Oculus Store basé sur PC, qui a eu quelques années pour se constituer une impressionnante bibliothèque de jeux et d’applications. Il y a beaucoup d’expériences fascinantes à essayer ici, y compris une version plus complète et potentiellement modulable de Beat Saber. Si l’Oculus Store ne suffit pas, vous pouvez vous tourner vers SteamVR pour trouver encore plus de jeux (mais préparez-vous à faire certains réglages pour que les deux plateformes fonctionnent correctement). Cependant, avec Oculus Link, toutes ces options sont également disponibles sur le Quest 2.

Les deux dispositifs s’égalent donc également sur ce plan.

Autonomie

Le meilleur atout de l’Oculus Quest 2 réside dans le fait qu’il s’agit d’un casque VR tout-en-un autonome ; ce qui permet une expérience sans fil. Le casque et les contrôleurs n’ont besoin d’aucun câble pour fonctionner (sauf pour la recharge). Vous pouvez l’enfiler et commencer à jouer sans avoir à gérer un gros câble relié à un ordinateur. Vous pouvez cependant y jouer sur PC avec le câble Oculus Link (environ 79 $).

En termes d’expérience VR, le Quest 2 est très proche du Rift S, mais avec une résolution beaucoup plus élevée (1 832 x 1 920 px par œil contre 1 280 x 1 440 px). Son processeur Snapdragon XR2 est suffisamment puissant pour que vous puissiez faire tourner de nombreux jeux sur le casque lui-même, comme Beat Saber et Superhot VR. Le Quest 2 se heurte à un mur de performances lorsqu’on le compare à la puissance d’un PC auquel sera relié le Rift S. Mais là encore, on peut résoudre ce problème en achetant un câble.

L’Oculus Quest 2 s’avère donc plus intéressant que le Rift S à ce niveau.

Disponibilité

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais Facebook a récemment annoncé la fin de la production du Rift S et qu’il n’y aura plus de réapprovisionnement des stocks. Objectif ? Se consacrer uniquement à la production de casques VR autonomes qui, grâce au câble Oculus Link, peuvent également fonctionner comme des casques VR pour PC.

Si vous ne disposez pas encore le casque VR Oculus Rift S, vous aurez donc du mal à pouvoir l’acheter désormais. À ce propos, il serait donc plus intéressant de se tourner vers Quest 2 plutôt que le Rift S.

Notre verdict : Oculus Quest 2, grand gagnant

Au terme de cette comparaison, le choix doit être clair. L’Oculus Quest 2 est un casque autonome qui coûte 100 $ moins cher que l’Oculus Rift S, avec une meilleure résolution et la possibilité de l’utiliser comme casque VR pour PC, tout comme le Rift S. Ajoutons à cela le fait que Facebook a décidé d’arrêter la production de l’Oculus Rift S.

On vous laisse cette vidéo de comparaison entre les deux casques VR.